Fabrice CASSOU – chercheur de l’équipe Marketing & Management du Centre de Recherche en Economie et Management (CREM), de l’Institut de Recherche en Gestion des Organisations (IRGO) et membre de la Chaire Franchise & Commerce en Réseau – a soutenu sa thèse de doctorat le 1er décembre 2016 à l’IGR-IAE Rennes – Université de Rennes 1. Sa recherche doctorale, co-dirigée par Pr. Gérard Cliquet et Dr. Rozenn Perrigot s’intitule : « Les réseaux de points de vente face au défi de l’uniformité du concept : le cas du commerce coopératif et associé ».

Le jury de soutenance était composé de :

  • Madame Véronique DES GARETS, Professeure, Université François Rabelais, Tours – Rapporteur
  • Monsieur Gilles PACHE, Professeur, Université Aix-Marseille – Rapporteur
  • Monsieur Steve BURT, Professeur, Université de Stirling (UK) – Membre du Jury
  • Madame Karine PICOT-COUPEY, Maître de Conférences, Université de Rennes 1 – Membre du Jury
  • Madame Rozenn PERRIGOT, Maître de Conférences HDR, Université de Rennes 1 – Co-directrice de thèse
  • Monsieur Gérard CLIQUET, Professeur, Université de Rennes 1 – Directeur de thèse

Alexandra Bouthelier, déléguée générale de la Fédération du Commerce coopératif et Associé, est intervenue lors de la soutenance en tant que grand témoin.

Cette thèse est, à notre connaissance, la première étude exploratoire multi-cas et surtout la première approche séquentielle consacrée aux organisations de commerce coopératif et associé, au niveau mondial.

Les réseaux de commerce coopératif et associé sont des groupes de détaillants, propriétaires de leur(s) point(s) de vente, qui mettent en commun leurs moyens (achat, marketing, communication, financement, logistique, etc.) et développent des politiques communes. Les enseignes suivantes en constituent des exemples : E.Leclerc, Intermarché, Système U, Intersport, Sport 2000, Canal BD, JouéClub, Krys, Sélectour Afat, Orpi, Best Western, Gedimat, Biocoop, etc.

Ce travail doctoral a permis d’étudier comment des réseaux de commerce coopératif et associé, avec le double statut de leurs membres, c’est-à-dire clients et copropriétaires des structures centrales, peuvent générer des synergies aussi efficaces que celles des réseaux mixtes (coexistence de succursales et de franchises dans le même réseau) afin de faire face au défi de l’uniformité du concept. Ce défi, nécessaire à la survie et au développement de tout réseau de points de vente, consiste à respecter les éléments clefs du concept et contribue à : 1) renforcer l’image de marque en servant d’identifiant et de garantie pour les consommateurs ; 2) engendrer plus d’attractivité pour les candidats susceptibles de devenir coopérateurs ; 3) garder un concept distinctif des concurrents ; 4) réaliser des économies d’échelle ; 5) éviter des comportements opportunistes ou de passagers clandestins qui peuvent nuire à la performance globale du réseau.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles actuellement. Toutefois, vous pouvez nous envoyer un courriel et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?